Actualites-web - Le site Btob

Recrutement CFA en France : guide pratique

Les CFA sont des Centres de Formation d’Apprentis. Le principe est de donner une formation à la fois générale et technique au sein de l’établissement et une formation pratique dans une entreprise. Il existe plus de 500 métiers que l’on peut apprendre par le biais de l’apprentissage. Il est possible d'effectuer des formations dans tous les secteurs d’activité et pour tous les niveaux, du CAP au diplôme d’ingénieur.

 

Les règles de l’apprentissage

L’apprenti doit être âgé d’au moins 16 ans et commencer la formation au maximum à 25 ans. Des dérogations dans certains cas peuvent être admises. Les heures de formation au CFA sont réparties de la façon suivante :

  • 2/3 du temps pour l’enseignement général
  • 1/3 pour l’enseignement technique et pratique
  • et une partie de la formation se passe en alternance dans l’entreprise. Les heures passées en entreprise varient selon le métier exercé.


Pour être validée, la formation ne peut être inférieure à une durée de 400 heures par an.


Le recrutement d’un apprenti

L’entreprise qui souhaite engager un apprenti trouvera les renseignements auprès d’un CFA, d’une chambre consulaire (chambre des métiers, de commerce et de l’agriculture) ou du Conseil Régional de sa région.
Le recrutement d’un apprenti se fait entre le 1er juillet et le mois de novembre.

Engagement de l'employeur

L’employeur versera un salaire à son apprenti et lui assurera une formation pratique. Il doit également lui désigner un Maître d’apprentissage qui aura un rôle de tuteur durant la formation. C’est lui qui accueillera l’apprenti, le présentera au personnel, l’informera sur l’entreprise, l’accompagnera dans son apprentissage, organisera son travail et l’évaluera en fin de formation.
L’entreprise reste en relation constante avec le CFA grâce à trois documents : le livret d’apprentissage, le document de liaison et la fiche navette entreprise-CFA.

Le droit des apprentis en entreprise

L’apprenti a les mêmes horaires et congés que les salariés, soit 35 heures de travail par semaine et 5 semaines de congés par an. Le travail de nuit est interdit pour les jeunes de moins de 18 ans.
L’apprenti est exonéré de l’impôt sur le revenu et des charges sociales patronales et salariales. Son salaire est calculé en appliquant un pourcentage du smic selon son âge et l’année de formation. Par exemple, un apprenti de moins de 18 ans dans sa première année touchera 25% du smic, en revanche un apprenti de plus de 21 ans en troisième année de formation touchera 78% du smic.
 

Donnez une note à cet article
(0 Votes)
  • Écrit par  Maxime

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version