Actualites-web - Le site Btob

Embaucher un sénior

S’il n’y a aucun avantage à la clé, rares sont les recruteurs et les services de ressources humaines qui pensent à un embaucher un sénior afin de pourvoir un poste de travail. C’est pour cette raison que l’Etat et le Pôle emploi ont mis en place diverses mesures qui peuvent s’adapter à tous les types d’embauches possibles comme le contrat à durée indéterminée, à durée déterminée ou encore le contrat de professionnalisation.

La voie de la sagesse

Si embaucher un sénior n’est pas une priorité pour de nombreuses entreprises, il faut reconnaître que cela peut présenter de sérieux atouts. Mettons de côté les aides de l’Etat ou les avantages fiscaux. Le passage d’un sénior dans une entreprise peut apporter savoir faire et expérience qui manquent parfois cruellement aux jeunes équipes dynamiques.

Une palette d’avantages

Afin de contrebalancer la mauvaise image des séniors, l’Etat a mis en place différentes mesures destinées à favoriser l’embauche des séniors. Ces mesures diffèrent selon le type de contrat qui est conclu. L’embauche d’un sénior en contrat de professionnalisation présente toutefois des avantages qui peuvent être particulièrement intéressants pour l’entreprise.

Un sénior en CDD

Il est possible d’embaucher un sénior par le biais d’un contrat à durée déterminée spécifique aux séniors à condition que celui-ci soit âgé de plus de 57 ans, qu’il bénéficie d’une convention de reclassement personnalisé ou qu’il soit inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis plus de trois mois. A l’inverse des CDD classiques, le CDD sénior peut être conclu pour une durée de maximum de 18 mois et être renouvelé une fois. Ce qui fixe la durée maximum totale à 36 mois, et ce, quelle que soit l’activité ou l’importance de l’entreprise. L’indemnité de fin de contrat réservée aux CDD séniors est identique à celle d’un CDD ordinaire.

Donnez une note à cet article
(0 Votes)
  • Écrit par  Maxime

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version