Actualites-web - Le site Btob

Le plafond du compte épargne logement

Le plafond du compte épargne logement: 5.0 sur 5 sur la base de 1 votes.

Le compte épargne logement, CEL, permet à son bénéficiaire de profiter d’un compte épargne rémunéré qui peut lui ouvrir droit, après une période minimum, à un prêt épargne logement. Ce dispositif présente une formule de prêt immobilier particulièrement avantageuse au regard de ce qui est proposé sur le marché. Le plafond du compte épargne logement est toutefois moins attractif que celui du plan épargne logement.

Le fonctionnement du compte épargne logement

Le compte épargne logement permet d’épargner un certain soumis à des intérêts rémunérateurs. En place depuis le 1er janvier 1975, le CEL est soumis à la réglementation de l’Etat qui décide du taux d’intérêt à appliquer. Seule une personne physique peut demander l’ouverture d’un compte épargne logement, les entreprises ne peuvent pas avoir accès à ce dispositif. Un CEL est ouvert pour un minimum de 18 mois, délai au bout duquel son titulaire peut demander à bénéficier d’un prêt épargne logement à un taux d’intérêt avantageux. A son ouverture, il faut alimenter le compte de 300 €. Par la suite, les versements réguliers doivent être au minimum de 75 €. Le compte épargne logement n’a pas une durée de vie limitée dans le temps.

Les taux d’intérêts

Le compte épargne logement est donc un livret rémunérateur qui rapporte des intérêts à son titulaire. Ce taux d’intérêt est revisité deux fois par an, au 1er février et au 1er août, et peut bénéficier d’une hausse comme subir une baisse. Actuellement le taux d’intérêt du CEL est à 1,25 %.

Le plafond maximum autorisé

Le compte épargne logement est soumis à un plafond quant au montant déposé. Il ne peut excéder 15 300 €. Alors que le plafond du plan épargne logement est fixé à 61 200 €. Il est possible de contracter chacun de ces épargnes en parallèle.

Donnez une note à cet article
(1 Vote)
  • Écrit par  Claude

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version