Actualites-web - Le site Btob

Le calcul de l'ISF

Le calcul de l'ISF: 1.0 sur 5 sur la base de 1 votes.

Avec toutes ces nouvelles réformes autour de l’ISF, dur dur de s’y retrouver. Vous savez déjà que votre patrimoine net imposable est supérieur à 1,3 millions d’euros. Mais comment l’ISF se calcule-t-il ? L’article qui suit se propose de vous éclairer.

Le calcul de l’ISF : quels biens inclure ?

Pour le calcul de l’ISF, prenez en compte le patrimoine qui vous appartient au 1er janvier 2012 - même ce que vous comptez vendre dans l'année. Cela comprend les biens bâtis (maisons, appartements) et non bâtis (terrains, terres agricoles). Cela inclut également les biens professionnels, les meubles, les voitures, bateaux de plaisance, avions de tourisme, les chevaux de course, les bijoux - ainsi que l’or et les métaux précieux - et les biens détenus en usufruit (dont vous vous servez ou dont vous percevez les revenus). Sont inclus également vos droits et valeurs (placements financiers, contrats d'assurance, espèces, etc.).

Calculer l’ISF : les simulateurs en ligne

Un certain nombre de simulateurs en ligne peuvent vous aider à faire le calcul de l’ISF. Le site du gouvernement (impots.gouv.fr) est l’un d’entre eux mais beaucoup d’autres simulateurs pullulent sur le net. Il vous sera demandé de renseigner votre base nette imposable, vos réductions d'impôt et l’ISF payé à l’étranger. Pour la base nette imposable il suffit de déduire le passif (soit ce que vous devez) de votre actif (ce qui génère une ressource). Il faut ensuite appliquer le barème (soit 0,25%, soit 0,50% selon la tranche) pour obtenir votre ISF théorique. Votre ISF théorique sera à déduire de votre patrimoine net taxable afin de déterminer votre base imposable.

Le calcul de l’ISF : les réductions d’impôt applicables

Plusieurs réductions s’appliquent au calcul de l’ISF. Elles concernent les réductions pour personnes à charge, les réductions d’impôt pour investissement dans les PME (directs ou indirects), les investissements par le biais des fonds d’investissement de proximité (FIP) et les fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI), les dons à des organismes d’intérêt général (en France ou dans les états européens) ainsi que l’impôt de Solidarité sur la fortune payé hors de France. Comme vous venez de le constater, le calcul de l’ISF requiert tout de même quelques notions d’arithmétique. Mais avec un peu de concentration et à tête reposée tout devrait se passer sans embûche !

Donnez une note à cet article
(1 Vote)

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version