Actualites-web - Le site Btob

Guide du Congé Individuel de Formation ou CIF

Vous avez peut-être envie de faire une formation pour vous reconvertir, vous spécialiser ou même monter votre propre entreprise. Si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier du CIF (Congé Individuel de Formation). Tous les renseignements et aides financières pour mener à bien votre projet sont consultables auprès de l'organisme Fongecif.
 

Qu’est-ce que le FONGECIF ?

Les Fongecif sont des Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation. Il existe un bureau par région et leur mission est de gérer :

  • les CIF - Congé Individuel de Formation
  • les CBC - Congé Bilan de Compétences
  • et les VAE - Congé pour Validation des Acquis de l'Expérience.

Les Fongecif sont financés par les entreprises et permettent aux salariés de suivre une formation et, sous certaines conditions, d’obtenir un financement.

Les démarches

Si vous êtes salarié, le CIF est octroyé sous certaines conditions. Il est recommandé de prendre un rendez-vous auprès d’un conseiller du Fongecif qui vérifiera si vous êtes éligible au CIF. Il étudiera votre demande, vous renseignera sur vos possibilités, sur les débouchés possibles et vous aidera à monter votre projet.

Le dossier de demande de financement doit être déposé auprès du Fongecif dont dépend votre entreprise. Vous devez également faire une demande d’autorisation d’absence à votre employeur dans un délai de 2 à 4 mois avant le début de la formation.


Financement

Le financement n’est pas automatique et doit passer devant une commission paritaire composée de représentants syndicaux de salariés et d’employeurs. L’acceptation du dossier dépendra des moyens financiers dont dispose le Fongecif et de la qualité du dossier présenté. Les dossiers sont étudiés de façon anonyme et le demandeur sera informé par courrier de la décision de la commission.

Deux situations peuvent se présenter suite à la demande de formation :

  1. La réponse est positive : le Fongecif prendra en charge votre rémunération et les frais de la formation. Le coût de la formation est plafonné à 18.000 euros H.T. et le coût horaire est plafonné au seuil de 27.45 euros H.T.
     
  2. La demande est refusée : la décision doit être motivée par une raison précise que vous pourrez contester en représentant une nouvelle fois votre dossier. En dernier recours, vous pouvez transmettre votre dossier au FPSPP (Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels) pour qu’il donne son avis.
     
Donnez une note à cet article
(0 Votes)
  • Écrit par  Sébastien

Copyright Actualites-web.com 2012

Top Desktop version